Les différents types de Chouriços Portugais

Avant d’apprendre à différencier les différents chouriço, je vais vous parler de cette saucisse tant appréciée des Portugais.

Le chouriço est une saucisse fumée à base de porc.  Contrairement à sa soeur Espagnol appelée chorizo qui est plus grasse est plus piquante, celle-ci est généralement assaisonnées avec du paprika, de l’ail, du cumin et du vin blanc. On peut en trouver des plus ou moins épicées selon les différentes variantes de chouriço que nous découvrirons ci-dessous.

Il y a plusieurs façons de consommer le chouriço. La façon la plus courante est de les déguster et de les flamber à l’eau-de-vie dans un récipient spécialement conçu pour cet usage mais vous les retrouverez dans différentes recettes de plats typiques du Portugal

Chouriço de carne

Chouriço de carne

 C’est le chouriço le plus maigre de sa catégorie. Il peut être consommé cru, ou cuit à l’eau. On le retrouve notamment dans la confection du Cozido a Portuguesa (pot-au-feu à la Portugaise), dans le Caldo Verde (Soupe aux choux Portugaise) et dans de nombreux autres plats où ils apportent un petit goût d’épices et de fumée.

Chouriço corrente

Chouriço corente

C’est le chouriço le plus gras. Le plus souvent, il est flambé à l’eau-de-vie, mais il faut veiller à le piquer sur tout son long afin que la graisse s’en écoule à la cuisson. On peut également le manger cru. Il est très peu utilisé dans les plats Portugais du fait qu’il est  très gras.

Chouriço de sangue ou Morcela

Morcela

C’est en quelque sorte un boudin noir parfumé au cumin et au clou de girofle. Dans la région Centre du Portugal, à Leiria plus précisément, on y ajoute du riz rond. On le consomme cuit à l’eau ou grillé à l’eau-de-vie. On le retrouve également dans la préparation de plats comme la Feijoada ou encore dans le Cozido a Portuguesa (pot-au-feu Portugais)

Farinheira

Farinheira

Quand à lui, c’est un boudin blanc fumé. Il est confectionné à base de farine de blé et de graisse de porc.  Il a une couleur jaune/brune et est servit dans des plats traditionnels comme la Feijoada ou Cozido à Portuguesa (pot-au-feu Portugais). Il peut aussi être flambé à l’eau-de-vie. Bien qu’il ressemble à un chouriço, il n’est pas consistant, il a plutôt une texture pâteuse. Il est toujours cuisiné en entier (contrairement aux autres chouriços qui peuvent être cuisinées tranchées)   de part sa texture farineuse qui ne tiendrait pas à la cuisson.

Ma page Facebook disponible ici.

 

 

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anonyme dit :

    La thèse de ce qui concerne l’origine du Chorizo (Chouriço en portugais) est sans doute venu de ce beau pays qui est le Portugal car pendant l’inquisition portugaise, les juifs ont fabriqué l’alheira et farinheira afin de montrer aux chrétiens portugais qu’eux étaient bien convertis. Tandis qu’en Espagne il n’y a aucune autre origine de fumés pendant cette même période à part le Jambon (cru) que lui est originaire de l’Empire Romain. Facile de vendre un soft-power espagnol par rapport à un pays comme le Portugal plus petit et moins riche. C’est dommage qu’on tire profit de ce genre d’information pour créer un pouvoir. Cependant, la Paella est bien espagnole et les portugais ont été acculturés par ce plat à travers leur arroz de marisco. Racontons la vraie histoire et pas un soft-power mensongère afin de vendre. Dans toutes les culturelles il y a des bonnes choses. Cdt.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s